Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 00:09
De longs rayons, tels des cordes tendues
traversaient son corps de cire chaude
il agitait ses mains lumineuses devant lui
à la recherche d'un passage
dans une foule imaginaire.

Marchant sous la surface du sol
Un battement sourd distendait
à chaque coup, sa douloureuse perception
Il comprenait autrement les mots qui sortaient
des grandes bouches alentours

Quelque chose, ou quelqu'un
n'aurait pu arreter
L'évanouissement de son esprit

Les fantomes accrochaient leurs ongles
sur l'email de ses yeux.
il pleurait.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kronsilds - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Charles+Nierac 29/04/2009 13:15

La poésie n'a pas vocation à vaincre mais chez toi, elle a gagné !

Kronsilds 30/04/2009 22:26


Finalement, c'est un bel oxymore que j'ai trouvé là, un peu par hasard


La Discrète 27/03/2009 15:32

ha il marche sans but, peut être va-t-il rencontrer Zder :)

Kronsilds 01/04/2009 20:24


Il vit sous terre Zder ?


Gaïa 15/03/2009 22:01

Wouyouuuuu.... Zen la bannière flottaison arc-en-ciel! bravo!

Kronsilds 18/03/2009 13:53


Merci Gaïa :)


lorange violette 12/03/2009 00:47

Oliv... t'es en jachère là? Où tu crées?

Kronsilds 18/03/2009 13:54


Ben euh... en jachère créative, si ça existe ?


LuNa 05/03/2009 15:30

Bon et sinon, c'est quand que tu nourris ton blog ?

Kronsilds 18/03/2009 13:55


Oui, le monstre commence à être affamé...