Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 23:21
J'ai entrouvert la boite.
j'y ai vu les espaces insoumis,
Les traces d'une vie et le silence absolu

Au lendemain, ivre
j'irai prendre la mesure du vide
sous blister longue durée

Où seras tu, au petit déjeuner,
Quand le metal t'apportera
la dose lipidique

Et sans arrière-pensée
après une carresse
Je te croquerai

Biscotte


Partager cet article

Repost 0
Published by Kronsilds - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

muhammad lust 03/02/2009 19:03

scrountch!

Kronsilds 10/02/2009 13:18


Bon appetit :)


Kanaille 03/02/2009 11:07

Si seulement j'étais une biscotte...Mais je suis qu'une simple Kanaille...

Kronsilds 10/02/2009 13:23


Hihihi ! Quelle kanaille cette biscotte !


sagesse 29/01/2009 01:23

Et si jamais elle coule par intermittence, lentement, au fond du café au lait, n'hésite pas à la repêcher avec les doigts, bien plus docile qu'une truite, la biscotte ne remonte pas le courant!

Kronsilds 29/01/2009 01:44


Plus docile, certe, mais tout autant insaisissable, une fois dans l'eau ! :)


Jim Dante 22/01/2009 16:58

C'est qu'elles sont plus sensuelles que ce à quoi je m'étais imaginé tes biscottes... Je ferai peut-être mieux de m'y remettre...

Kronsilds 23/01/2009 02:04


Oui, n'est-ce pas ! :D


Jyckie 22/01/2009 16:47

Joliment bien dit...à croquer sans modération ! Poétiques pensées,Jyckie.

Kronsilds 23/01/2009 02:09


Merci. Je suis passé chez toi, mais il semble qu'on ne puisse pas commenter...