Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 10:50
"Hein quoi qu'est-ce ?*" est la phrase en français que répète souvent Oskar Schell lorsque il est interloqué, dans le magnifique roman de Jonathan Safran Foer "Extrêmement fort et incroyablement près" dont je veux vous parler.

d'abord, le pitch :
Oskar est un enfant surdoué de 9 ans. après avoir perdu son père un an plus tôt dans les tours du World Trade Center, lors des attentats du 11 septembre, il raconte à sa manière très personnelle, la quête de la serrure qui correspond à la clé retrouvée dans une enveloppe dans les affaires de son père.
Son épopée l'emmene aussi bien à travers new york, qu'à travers le temps, les émotions et les relations familliales.

Ce roman est fantastique. Grâce au regard à la fois naïf, parce que c'est un enfant, et très intelligent, parce qu'il l'est presque trop, on a une image du monde, ou du moins de new york tout à fait extraordinaire, comme en apesanteur, pas tout fait à la hauteur de l'enfant, et pas tout à fait celle de l'adulte.
Alors ça donne un feu d'artifice, d'une incroyable beauté, ça explose de tendresse, c'est drôle, et souvent très émouvant.
Bref, comme le titre l'indique, c'est Extrêmement fort et incroyablement près.

Si vous trouvez ce roman, au détour d'une librairie, jetez vous dessus, vous ne serez pas déçu.



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kronsilds - dans humeur
commenter cet article

commentaires

delphine alpin ricaud 11/10/2008 05:54

merci pour le conseil Oliv!

Kronsilds 14/10/2008 12:01


je l'ai presque fini. Un très bon livre. Vi vi !


Rainette 03/10/2008 21:37

Je repasse ce soir, tu sais ce que j’en ai pensé je te l’ai dit hier. Moi effectivement après avoir reçu ta news letter j’ai trouvé étonnant que tu parles de la même chose et je n’ai pas trouvé ça super même si effectivement on peut avoir tous des questions. Ce qui m’a le plus affecté en fait c’est de voir que tu es passé le lire, que tu y as laissé ta trace et qu’après tu as parlé de ça sans même faire un lien vers chez lui car même si tu parles de coïncidence j’avoue que je la trouve vraiment forte là. Maintenant comme je te l’ai dit cet après midi ça ne m’empêche pas de te lire, et de continuer à le lire car chacun sa sensibilité et surtout sa susceptibilité et je crois que parfois il faut aussi se mettre à la place des gens qu’on a l’habitude de visiter et de comprendre leur ressenti. J’espère que vous trouverez un moyen de passer au dessus de ça, mais te poser ainsi en victime n’est finalement pas le meilleur moyen à mon sens.

Kronsilds 04/10/2008 11:20


Je crois que tu as bien raison. Faire le Caliméro n'est jamais bon finalement.


Luna 03/10/2008 19:44

Ha ben merci pour les comms, j'me sens mieux !!! lolSinon, prends du recul Oliv... puis remets ton texte !Sinon, en ce qui concerne les textes à questionnement, j'en ai plein aussi... tu crois que j'peux faire un procés ?Pi la maïeutique, c'est quand même bon pour les esprits embouchés...biz

Kronsilds 06/10/2008 11:35


Bah de rien Luna ! :)
Dans un procès, personne n'y gagne, et surtout pas en grandeur ! :D
Oui, mais qui doit accoucher ?
 


Coq 03/10/2008 18:38

Ah je pensais qu'il plaisantait en te disant que tu avais copié? non? il était sérieux?mais pourtant vous ne disiez pas les mêmes choses (si c'est bien l'autre blog auquel je pense)T'es sûr qu'il plaisantait pas?

Kronsilds 06/10/2008 11:37


Ben apparemment non ! c'était le blog de Marcovaldo. D'autres mon dit que ça ressemblait quand même finalement. Donc, je m'incline. ça n'a pas beaucoup d'importance à vrai dire, avec du recul.


Mina 03/10/2008 18:33

Hou là... je pensais que c'était de l'humour et de la complicité...C'est quoi tous ces esprits échauffés ?On se croise, on discute, on réfléchit, on rebondit...C'est pas ça l'échange ? Moi je t'embrasse... Je...Bref. bisous !!!!!!!!!!!:0010:

Kronsilds 06/10/2008 11:38


J'aurai bien aimé que ce fusse de la complicité et de l'humour.